Une école indépendante est une école :

  • Qui choisit son équipe pédagogique
  • Qui décide de ses horaires
  • Qui à toute liberté pour choisir ses programmes et ses méthodes
  • Qui est conforme aux exigences du socle commun des connaissances
  • Qui respecte les règles de vie en société
  • Qui se concentre sur les matières fondamentales
  • C’est donc une vraie école libre dans le choix des programmes, des pédagogies et du corps professoral.

1. Est ce qu’une école indépendante est légale?

  • La liberté d’enseignement est un principe à valeur constitutionnelle en France.  Le Conseil Constitutionnel l’a érigée en principe fondamental reconnu par les lois de la République, dans sa création du 23 novembre 1977.
  • La liberté d’enseignement est un des droits de l’homme reconnu par la Déclaration  universelle des droits de l’homme de 1948 ( articles 18 et 26)
  • “La liberté de créer des établissements d’enseignements dans le respect des principes démocratiques, ainsi que le droit des parents d’assurer l’éducation et l’enseignement de leurs enfants conformément à leurs convictions religieuses, philosophiques et pédagogiques, sont respectés selon les lois nationales qui en régissent l’exercice.”
Article 14 al.3 – Droit de l’éducation de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne signée lors du Conseil Européen de Nice en décembre 2000.

2. Ces écoles répondent-elles à une demande?

Effectivement, les écoles indépendantes répondent à une demande, qui augmente sans cesse.

La majorité des parents souhaite aujourd’hui confier l’instruction de leur enfant à une école libre.

Les principales raisons de ce souhait :

  • La qualité de l’enseignement
  • La transmission des valeurs morales
  • Le bon encadrement

3. Les écoles indépendantes sont-elles chères pour les familles?

Si l’on compare la gratuité des écoles publiques avec le coût des écoles indépendantes, alors , oui les écoles indépendantes sont chères!

Cependant les résultats des écoles publiques sont alarmants :

  •  35% des élèves entrent en 6ème sans avoir acquis les bases de lecture, de l’écriture et du calcul.
  • La France se situe au 17ème rang en mathématiques, 13 ème rang en sciences et 14ème rang en littérature.
  • 160 000 élèves quittent le système scolaire sans qualification.
  • L’école devient un lieu physiquement dangereux.
  • L’attention est portée sur le programme à respecter et non sur l’élève à former!

Certes, les écoles indépendantes sont payantes mais attirent les familles de tous revenus, qui consentent à faire des sacrifices pour offrir la meilleure éducation à leurs enfants.

L’école des Ateliers du Savoir est né de la volonté de familles  conscientes que « les parents sont les premiers et principaux éducateurs de leur enfant ». Soucieuses de transmettre à leurs enfants un enseignement complet, intégrant toutes les dimensions de la personne qu’elles soient intellectuelles, spirituelles, morales, affectives, physiques, artistiques permettant ainsi d’en faire profiter d’autres familles, d’autres enfants.

Choisissons l’École de notre enfant !

Et pourquoi une école indépendante?

Pour mettre à disposition des parents qui le souhaitent une structure scolaire :

  • qui permette la continuité de l’éducation familiale au sein de l’école.
  • qui protège l’éducation des enfants.
  • qui utilise des méthodes pédagogiques respectant la nature de l’enfant
  • qui acquiesce les fondements de la religion musulmane.
  • et parce qu’un enfant élevé dans un milieu sûr et cohérent ne nuit nullement ni à la socialisation ni à l’ouverture aux autres.

Nous avons été élevé pour le monde d’aujourd’hui, élevons nos enfants pour le monde de demain.

Comment?

Par une éducation qui favorise l’équilibre de l’enfant

L’école, avec les parents, contribuent au développement et à l’épanouissement de l’ensemble des facultés de chaque enfant à la mesure de ses moyens, de ses talents.

Chaque enfant est invité à donner le meilleur de lui-même, selon ses capacités, grâce à une formation exigeante et positive.

Notre école se donne pour mission d’éveiller les enfants par :

  • Le respect et l’estime de soi
  • la transmission de savoirs et des méthodes
  • une atmosphère joyeuse imprégnée de la pratique des valeurs de la foi
  • l’attention portée à chacun.

En préservant la qualité des relations humaines

Grâce à de petits effectifs, chaque enfant est suivi personnellement, ce qui aide les enseignants à adapter la relation aux besoins de chacun.

L’école cherche à promouvoir la qualité des relations personnelles entre enseignants, parents et élèves sous l’angle du respect mutuel et de la piété.

Parents et enseignants ont à cœur de maintenir une concertation continue et de qualité pour apprécier ensemble les progrès de chaque élève et les efforts à fournir.

La méthode choisie, structurée et simple, est à même d’apporter aux enfants une véritable formation.

Cette méthode passe par :

  • Un enseignement qualitatif et non quantitatif
  • Des classes avec peu d’effectifs priorisant des multi-niveaux au sein d’une même classe
  • les enfants ne sont pas seulement spectateurs mais deviennent les acteurs de leur scolarité
La découverte des vertus musulmanes imprègnent la vie quotidienne de l’école : les enseignants en témoignent. Ils ont à cœur d’associer les enfants à la pratique des principes religieux.

Ainsi les journées commencent ou se terminent par une invocation, suivi de la lecture du livre Saint. Il est proposé aux enfants de pratiquer ces vertus  dans le cadre de la vie scolaire. La vie des Prophètes et l’histoire de l’islam complètent la formation scolaire.

Par des méthodes pédagogiques éprouvées et adaptées à tous

L’école fait le choix d’une pédagogie classique, enrichie de méthodes actuelles éprouvées  favorisant l’apprentissage pas à pas et dont l’application tient compte des difficultés et des talents de chacun.

L’école souhaite donner à chaque enfant des connaissances sûres, transmettre une réelle aptitude au raisonnement, et nourrir une culture générale de qualité, tout en favorisant la créativité, l’esprit de contemplation et l’équilibre de la personne par des activités manuelles, artistiques et sportives.

Cette pédagogie cohérente sur tout le cycle primaire est dispensée par des personnes la maîtrisant.

Concernant le français :

  • La méthode de  lecture dite syllabique, motivant l’enfant à appréhender ses propres difficultés pour mieux les surpasser
  • une grammaire classique et analytique facilitant ainsi le raisonnement logique de l’enfant
  • une application rigoureuse de l’orthographe, de la syntaxe et de la ponctuation
  • Une pratique régulière de la dictée et de la rédaction ; la maîtrise de l’écrit par du vocabulaire et des exercices de style, pour permettre à l’élève de nuancer, de mettre en forme et de préciser sa pensée
  • la recopie des leçons sur les cahiers

Concernant les mathématiques :

  • l’étude des quatre opérations dés le CP
  • un enseignement structuré de l’arithmétique et de la géométrie, fondé d’abord sur l’apprentissage de la théorie, puis sur la résolution d’exercices
  • la pratique du calcul mental

Concernant la découverte du monde :

  • de recourir aux jeux et aux activités ludiques pour aborder différemment certaines matières
  • un enseignement chronologique de l’histoire, descriptif de la géographie et des sciences naturelles

Concernant les langues étrangères :

  • un apprentissage régulier et de manière pratique de l’anglais et de l’arabe à partir du CP en incorporant des dialogues qui serviront de bases aux élèves

Concernant les devoirs et le rythme de travail :

  • un contrôle des connaissances pour une évaluation régulière
  • des rythmes de travaux quotidiens et annuels équilibrés

Concernant les principes religieux :

  • introduire dès le jeune âge les bases de la religion pour les approfondir d’années en années
  • responsabiliser les enfants sur leur comportement individuel par rapport au respect de l’environnement, des professeurs, de leur camarade, des voisins, de sa famille et enfin de lui-même
  • une pédagogie qui exerce la mémoire : la période la plus propice au développement de la mémoire est l’enfance

Concernant leur orientation :

  • Collaborer activement avec les entreprises pour faire découvrir aux élèves les métiers et les savoir-faire et faciliter ainsi leur orientation professionnelle et leur entrée dans le monde des responsabilités.

Par l’organisation et le respect des responsabilités de chacun

La cohérence du projet est assurée par l’adhésion de tous à l’esprit de l’école dans le respect des compétences et des domaines de responsabilité des différents membres du projet.